La ptose mammaire: types, cure et cicatrice.

Le bonheur de devenir mère n’exclut pas la peur chez d’avoir les seins qui tombent et de perdre la ligne. Garder un beau corps et de jolis seins est ce que veulent toutes les femmes. Cependant l’allaitement n’est pas toujours à l’origine de l’affaissement des seins. Le vieillissement et l’amaigrissement peuvent également en être cause. Il est possible de corriger l’affaissement et ce phénomène s’appelle ptose mammaire.

Qu’est ptose mammaire et quelles en sont les causes ?

La ptose mammaire c’est l’affaissement de la glande ou encore l’étirement de la peau qui la recouvre, pour plus de détails cliquez sur   leblogdelasante.fr .Elle peut être liée à un certain degré  d’hypertrophie mammaire ou être simplement une ptose pure. Dans certains cas, cela peut se manifester par des seins trop petits. Que ce soit l’après-grossesse, une variation pondérale importante ou il y a distension des seins le volume diminue et il y a excédant de peau. On parle alors de seins tombants. Les causes de la ptose mammaire sont multiples. Elle peut être congénitale (apparait chez la fille pubère), due à l’hypertrophie mammaire (le sac de la peu ne supporte pas l’excès de volume des seins), la grossesse, l’amaigrissement, l’allaitement et l’âge.

Comment savoir s’il faut remonter les seins ou augmenter le volume pour la cure d’une ptose mammaire ?

Lorsque la glande affectée par la ptose a encore un bon volume, il suffit de remettre cette dernière en place. Vous n’aurez donc pas besoin d’une prothèse. Mais dans le dans d’asymétrie des seins ou d’hypotrophie mammaire, vous devez  demander des prothèses. La qualité de la peau détermine la gravite de la cicatrice ; pour réduire la cicatrice les prothèses sont de plus en plus grosses, mais vous risquez alors avoir une poitrine énorme sauf si c’est là votre souhait !

Plusieurs techniques chirurgicales permettent de pratiquer la correction de la ptose mammaire en fonction du cas auquel on fait face. C’est là la raison pour laquelle la première étape de la cure c’est la consultation. Elle permet de déterminer le type de ptose et le type d’intervention à pratiquer.