Les principaux composants des tissus médicaux

Les uniformes médicaux sont de la plus haute importance dans les activités médicales. Non seulement ils permettent aux spécialistes d'avoir une image présentable et professionnelle, mais ils sont également conçus pour résister à un lavage constant. Ils permettent également d’éviter la transmission de tout type de virus ou de bactéries et protègent les médecins ainsi que les patients de tout type d'infection et de contamination.

Une grande variété de tissu

Il existe une grande variété de tissus et de combinaisons de matériaux qui permettent de fabriquer des uniformes médicaux résistants comme la blouse médicale, idéaux pour un usage médical, qui peuvent ou non absorber l'humidité, faciliter les soins et éviter l'usure excessive, sont résistants aux taches, parmi de nombreuses autres caractéristiques, selon chaque type de fil et sa composition.
La plupart des tissus utilisés dans les uniformes des infirmières et des médecins sont généralement un mélange de deux fibres ou plus qui peuvent être naturelles ou artificielles. Les tissus les plus couramment utilisés dans l'industrie médicale sont les mélanges de coton, de polyester, d'élasthanne et de soie artificielle. Qui sont dans des pourcentages différents et donnent des propriétés et des caractéristiques différentes.

Le coton

L'avantage du coton, une fibre naturelle, est qu'il rend les vêtements confortables tout au long de l'année, qu'il s'agisse d'une saison chaude ou froide, il a une texture, couvre bien pour un bon ajustement, il est très résistant, il n'accumule généralement pas d'électricité statique et il est très facile à personnaliser, que ce soit en broderie ou en sérigraphie.

Le polyester

Le polyester par contre est plus facile à entretenir, est très durable, très résistant à l'étirement et au rétrécissement, est un tissu à séchage rapide, a une très bonne esthétique, est résistant aux plis et à l'abrasion. L'inconvénient de ce matériau est qu'il a une texture rugueuse et qu'il peut développer de l'électricité statique, il ne convient donc pas aux zones chirurgicales ou aux zones telles que la radiologie.